Panier

SERVICE CLIENT FRANÇAIS  🇫🇷

-10%  MAINTENANT AVEC LE CODE MAI10

4,8/5 AVIS CLIENTS ★★★★★

Les chiens éprouvent-ils des sentiments?

Bien sûr qu’en tant qu’êtres vivants, les chiens éprouvent des sentiments ! Peut-être que les plantes aussi sauf qu’on ne sait pas encore comment les comprendre. Mais là n’est pas la question. Quelqu’un qui a vécu assez longtemps avec un chien sait parfaitement que celui-ci ressent de la joie, de l’amour, de la colère, de l’excitation, de la tristesse, de la peur et tout ce que l’être humain peut lui aussi ressentir.

D’ailleurs il n’y a pas que Médor. Les personnes souvent en contact avec eux témoignent des émotions des animaux de toutes sortes. Il suffit de se montrer observateur et de savoir traduire le comportement de nos amis à quatre pattes. Nous vous aidons ici à mettre les bons noms sur les bons sentiments du chien et à comprendre son raisonnement. La cohabitation et le dressage de votre animal de compagnie n’en seront que meilleurs.

Un petit chien beige et noir de race Carlin qui fait une tête triste
La tristesse est un sentiment bien visible sur la tête d’un chien, il vous le fera savoir

Les sentiments de mon chien mal interprétés, les conséquences

Dans toute relation maître-chien, il est plus que crucial pour l’Homme de comprendre le comportement de son animal. Prenez exemple sur un touriste français en vacances chez les Saoudiens et qui ne parlent pourtant pas un mot d’arabe. Les choses peuvent vite tourner au vinaigre. Détecter chaque émotion chez la boule de poils et réagir en conséquence ne feront que renforcer vos liens.

A la maison avec son chien, c’est pareil. Celui-ci use de son propre langage pour nous faire comprendre ce qu’il ressent. A nous de savoir l’interpréter. Certains pensent que leur chien est fatigué alors qu’il déprime ou s’ennuie. D’autres n’arrivent pas à comprendre pourquoi il est agressif et ravageur et se dépêchent de s’en débarrasser au refuge alors que tout ce que Médor veut, c’est sortir et se dépenser.

Les humains d’autres chiens donnent des biscuits à leurs protégés à chaque fois que ceux-ci réclament leur attention, alors qu’ils veulent peut-être jouer. Vous voyez ? Autant de malentendus qui enveniment une cohabitation pourtant bien partie pour être harmonieuse. Pourtant, des spécialistes affirment que les chiens parviennent à ressentir les émotions des humains. Ils détectent par exemple lorsqu’on est triste sans forcément pleurer en sanglots.  Apprenez à lire les émotions du chien avec ces quelques conseils. 

Comment pense un chien ?

Il en faut peu pour que les chiens soient heureux: manger, boire, dormir et jouer. En plus de ces derniers, tant qu’ils reçoivent de l’amour, rien d’autre n’a d’importance. Le fonctionnement et le langage du chien se résument à la notion de cause à effet. C’est-à-dire que chacune de leurs actions entraîne pour eux une réaction de la part de leur maître, bonne ou mauvaise d’où l’importance de prendre le toutou sur le fait quand il fait une bêtise. 

Si vous le réprimandez ne serait-ce que plusieurs heures après, il ne sera pas capable d’établir un lien et pourrait mal interpréter votre réaction.

Quels sentiments éprouve mon chien ?

Nos amis les chiens sont submergés par différentes émotions et sentiments au quotidien, même si par rapport aux nôtres, les humains, ils sont moins nombreux. Il en va de même pour les autres animaux de compagnie, le bétail, la volaille, les reptiles, bref tout ce qui respire. Tous les animaux ressentent des émotions.

La joie 

Il est ultra facile d’identifier la joie / tristesse dans les gestes et les mimiques de notre ami le chien. D’ailleurs sur de nombreux selfies postés par les propriétaires on voit bien que ces animaux maîtrisent l’art de sourire. 

Un chien marron et blanc qui court dans l'herbe verte en tenant une balle de tennis dans sa geule. Il y a des arbres vers en arrière plan
Un chien qui joue sera forcément heureux et vous le fera sentir

En parallèle, un chien heureux court dans tous les sens comme pour jouer et remuer la queue. Il peut vous sauter dessus. Il arrive que cette allégresse survienne pendant que vous le caressez sur le ventre. Dans tous les cas, s’il reste calme et à l’aise, c’est qu’il est bien.

La colère

Un chien peut-il se mettre en colère ? Pas tellement. On parlerait surtout de frustration due au fait qu’il n’arrive pas à obtenir ce qu’il veut ou due à de récurrents mauvais traitements. Si un autre chien ou animal pique par exemple des croquettes dans sa gamelle, il grogne non pas parce qu’il est en colère, mais pour éloigner l’autre.  

Le calme avant la tempête

Et lorsque le meilleur ami de l’Homme boude ? Ce n’est pas de la colère, mais plutôt du dégoût. A par les émotions : joie, tristesse, en cas de frustration, le toutou peut adopter une attitude passive, c’est-à-dire faire sa vie dans son coin, refuser de jouer et ne prêter attention à rien ni personne pendant quelques heures, mais après deux ou trois heures, tout revient à la normale.

Dans d’autres cas, la boule de poils n’est pas obligée de vous aboyer et de vous courir après. Elle peut rester très passive. Cela ne l’empêche pas de ressentir les émotions et sentiments

10 fois plus intensément. Elle va à votre rencontre à grands pas en vous fixant des yeux. Mais dès que cela se profile à l’horizon, pensez à trouver un endroit ou quelque chose pour vous protéger. A quelques centimètres, sans rien dire, elle vous attaquera sûrement à la jambe ou au cou. Éloignez-vous tant qu’il en est temps et évitez les provocations.

Un chien qui aboie ne mord forcément pas

D’un autre côté, la boule de poils peut exprimer son mécontentement par l’agressivité: un

regard féroce et les dents serrées dès qu’on l’approche. Si votre chien partage votre toit avec d’autres animaux de compagnie, il peut leur faire vivre un véritable calvaire. Si d’accoutumée, ils se mordillent pour jouer, un chien en colère ou plutôt frustré peut réellement blesser et faire mal aux autres. A défaut, il fera passer un sale quart d’heure à vos affaires.

Un chien noir et marron de race Rottweiler qui aboie en bavant. sur fond noir
L’aboiement du chien peut signifier de la colère ou une frustration se sa part

Souvent, la colère s’associe à la peur : celle de revivre une situation éprouvante pour l’animal et traumatisante. Cela explique pourquoi il est tellement difficile de réussir à approcher un chien souvent battu, enchaîné ou utilisé comme appât dans les combats de chiens. Lui transmettre des émotions primaires comme la joie l’est encore plus. En se montrant agressifs et en attaquant en premier, ces pauvres bêtes pensent se protéger.

La tristesse

Les indicateurs de tristesse s’apparentent assez à ceux de la déprime. Un chien triste reste couché les trois quarts du temps. Il peut aussi perdre l’appétit et le goût de jouer. Cela arrive par exemple à un chien amoureux qui ne voit plus sa dulcinée et tout être vivant doué de sensibilité

L’anxiété 

On devine facilement l’anxiété du chien à son langage corporel. Cela survient par exemple après que le maître soit parti et que le chien reste seul chez lui. Cela traduit l’attente de quelqu’un ou de quelque chose. Dans ce cas, l’animal ne tient pas en place. Il effectuera des va-et-vient à n’en plus finir de la porte à la fenêtre et dans tout l’espace.

En même temps, l’animal peut affectionner un objet en particulier qui l’aide à se rassurer et traverser cette période de stress comme un doudou ou une couverture. S’il se promène partout avec, vous saurez alors qu’il est angoissé.

Il se peut aussi que votre toutou ait fait une découverte et qu’il veuille vous la montrer. Là, il poussera des gémissements répétitifs et attirera votre attention sur l’objet de son anxiété. Parfois, l’animal n’arrête pas de se lécher les babines.  

Souvent, on a du mal à différencier l’anxiété et la peur chez le chien comme durant un violent orage. Médor affiche un regard apeuré. Il vous suit partout ou cherche un coin où se terrer. Sa respiration s’accélère jusqu’à devenir haletante et cela peut durer jusqu’à son retour au calme et que le chien remue la queue de nouveau.

La peur 

La peur survient par exemple lors des visites chez le vétérinaire, d’une sortie en voiture, d’une promenade dans le parc, ou encore dans une maison hantée. Oui, vous avez bien lu. Nos chiens sont beaucoup plus sensibles que nous aux apparitions (fantômes, etc.) Si vous êtes seuls avec votre chien dans une pièce, et qu’il commence à se comporter bizarrement, prenez garde.

Il regarde de tous les côtés comme si on l’épiait ? Il a les oreilles abaissées et la queue entre les jambes ? Il pousse des couinements ou fait mine de se cacher ? Il fixe un point précis pendant plusieurs minutes ? Vous êtes peut-être en présence d’un phénomène paranormal. 

Un bulldog francais noir avec un collier pour chien rouge sur fond blanc. Le chien a peur et baisse les oreilles vers l'arrière
Le sentiment de peur est parfaitement perceptible dans l’attitude “soumise” du chien

Ce type de comportement du chien peut aussi vous indiquer si une personne de votre entourage maltraite votre animal de compagnie. Si ce dernier montre ces signes quand il est en présence d’une personne en particulier, méfiez-vous. Les chiens n’ont pas naturellement peur. Il aurait fallu un geste déclencheur avant. A contrario, la boule de poils peut aussi aboyer ou grogner sans cesse. Prêtez attention à tous ces indicateurs.

Dans d’autre cas, le chien se couche sur le dos pour dire : « C’est toi le plus fort, ne me fais pas mal ».

La culpabilité

Sans conscience, il n’y a pas de culpabilité. Quoique certains gestes peuvent être assimilés à de la culpabilité chez le toutou, surtout après avoir fait une bêtise : casser le précieux vase de maman ou mettre en morceaux le papier toilette. En réalité, il s’agit de la peur.

Nombre de nos amis à quatre pattes dans ce cas nous fuient et n’osent même pas nous regarder dans les yeux. Ils affichent cet air « je ne sais pas, je n’étais pas là » quand on les interroge à ce sujet. Et cela les rend encore plus adorables même si l’idée de les punir à vie nous démange. Mais un chien qui regrette d’avoir mis le bazar et rangerait pour se faire pardonner, cela n’existe pas et ne risque guère d’arriver.

Le soulagement

Il est important de parler de soulagement, car après la peur et l’anxiété, c’est le moment où la situation du chien redevient normale. Il est moins concentré et entend ce qu’on lui dit. L’animal retrouve l’appétit et ses habitudes. Cela signifie qu’il se sent en sécurité.

Le courage

Les chiens font partie des créatures les plus courageuses de la Planète et les plus loyales. Sur les réseaux sociaux, on voit défiler régulièrement des articles rapportant des actes héroïques de chiens aux quatre coins du monde.

On peut par exemple citer sur la page Intéressant à savoir un chien en Ukraine qui protégea un de ses congénères, blessé et incapable de bouger d’une voie ferrée. Notre petit héros s’est installé à côté de lui entre les rails et lui a fait baisser la tête à chaque fois qu’un train passait au-dessus d’eux. Cela a duré trois jours avant que les secours n’arrivent. Alors oui ! Le courage, les chiens connaissent !

La jalousie

Les chiens sont-ils jaloux ? La réponse est évidemment oui ! De nombreux spécialistes affirment que les chiens ressentent uniquement les émotions primaires. La jalousie, le mépris, ou encore la pitié n’en font pas partie.

Mais au vu du langage corporel de nos bébêtes, il est clair qu’elles savent très bien se montrer possessives et jalouses. Elles vous collent toute la journée, quémandent votre attention, ne laissent personne s’approcher de vous. Cela a été davantage constaté chez les maîtresses qui attendent un heureux événement. Les chiens jouent carrément les garde-du-corps rapprochés du gros bedon et continuent après que l’enfant soit né.

Les sentiments humains étrangers au chien 

La fierté, le mépris et la rancœur en font partie. Si vous n’avez pas pu rentrer pour le déjeuner et laissé votre ami à fourrure sans manger jusqu’au soir, celui-ci ne vous en tiendra pas rigueur.

Comment savoir si mon chien est amoureux ?

Lors de vos promenades, quand vous croisez d’autres chiens, le vôtre peut rester immobile à côté d’eux à les regarder. Il peut aussi faire le tour. Dans ce cas, il est plus approprié de parler de concentration. Votre toutou se concentre sur cette nouvelle rencontre.

Un chien beige de type Labrador qui renifle un autre chien marron. Ils ont l'air amoureux
Un chien peut tout à fait tomber amoureux et le montrer.

Quand un chien tisse des liens forts avec un autre chien ou un autre animal, s’ils sont ensemble tous les jours, peut-on parler d’amour ou d’amitié (hommage à Céline Dion) ? Eh bien, nous avons l’habitude de dire qu’il s’agit d’amitié ou d’amour fraternel tant qu’il n’y a pas de galipettes.  

Mon chien a-t-il une conscience ? 

Non. Les chiens n’ont pas la notion du bien et du mal à part celle que vous leur inculquez. Ils ont un système de fonctionnement différent du nôtre. Les gestes compatissants comme un toutou qui adopte des animaux qui ne sont pas les siens, un chien qui sauve d’autres animaux à l’extérieur et les ramène à la maison, c’est une attitude naturelle pour lui.

Par contre, il ne sait pas que c’est mal de boire l’eau des toilettes jusqu’à ce que vous le grondiez. Médor ne se mettra pas comme l’humain à ressasser le passé et à éprouver des regrets. Son cerveau ne fonctionne pas de la même manière.

Les chiens éprouvent-ils des sentiments? Notre conclusion   

Les chiens éprouvent des sentiments basiques tels que la joie, la peur, l’anxiété, la tristesse, la jalousie, la colère, l’amitié et l’amour. Par contre, la honte et les états d’âme, ils ne connaissent pas. Ne prêtons donc pas au chien des sentiments qu’il ignore.

Et vous ? Quelles émotions négatives/positives avez-vous déjà remarquées chez votre animal ? A-t-il déjà eu un comportement jaloux ? Comment se comportent vos toutous quand ils sont ennuyés ? Dites-nous tout en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Livraison gratuite

dès 40€ d'achats*

Livraison internationale

Nous vous livrons partout dans le monde

100 % sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa