Afficher les filtres

12 résultats affichés

Des puces importunent-elles votre chien ? Comment le savez-vous ? Certains croient que ses démangeaisons sont un signe d’une infestation de puces. Certes, mais votre chien peut bien porter ces parasites sans se gratter. Quel anti-puce chien utiliser pour obtenir la tranquillité à votre compagnon ? Voici 8 palliatifs à ce problème récurrent chez les canidés. 

1. Le spray anti-puce chien

C’est certainement le moyen le plus efficace en cas d’invasion. Pour une action quasi-immédiate, appliquez le spray anti-puce chien sur le pelage. 

Le produit assainit également la niche de votre chien pour mieux traiter le mal. Comment fonctionne ce produit ? Une fois vaporisé, le spray traverse le pelage pour agir sur la peau. Il dépose un film de protection cutanée pour éliminer et éloigner les parasites.

Si ce mécanisme s’avère efficace, il est cependant limité dans le temps. Il est donc nécessaire de répéter l’opération le plus régulièrement possible.

2. Le collier anti-puce chien

Le collier protège de manière durable et efficace. Le collier anti-puce chien se décline en 2 types : le collier insectifuge et le collier insecticide.

Une fois installé au cou de votre chien, le collier diffuse des substances anti-parasites. Il s’agit souvent d’huiles essentielles qui fonctionnent comme un répulsif contre les puces et les tiques. 

Les colliers antiparasitaires diffusent de façon continue un insecticide ou un insectifuge (selon l’option choisie) pour éliminer les nuisibles. Les colliers à base de propoxur diffusent la substance active sous forme de poudre très fine. Les colliers en dimphylate propagent le produit sous forme de gaz . L’efficacité du collier anti-puce chien dure environ 6 mois.

Le collier anti-puces pour chien est disponible sur le marché dans une version souple et ajustable au cou. Fait de nylon léger, il débarrasse des poux broyeurs, des puces, des tiques. Il épargne également votre chien de la gale sarcoptique et de bien d’autres maux.

3. Les poudres pour débarrasser votre chien des parasites

Voici le traitement le moins onéreux et le plus efficace. Toutefois, le procédé est fastidieux. Il faut saupoudrer le corps de l’animal tout en brossant son pelage à contre-sens des poils. La technique permet d’atteindre la peau.

Les poudres anti-puce chien, qu’elles soient insectifuges ou insecticides, s’appliquent avec beaucoup moins de difficultés à un jeune chien qu’à un canidé adulte. Vous êtes sûr de vous débarrasser des puces, des insectes, et même des tiques. 

4. La pipette pour contrer les parasites

Parmi les moyens de lutte contre les puces, la pipette fait partie des plus probants. Moustiques, puces, tiques et tout autre parasite y passent. 

La solution les fait fuir ou les tue. Cependant, les pipettes sont destinées à un usage préventif. Les substances actives de la pipette anti-puce chien se diffusent  dans l’ensemble de la fourrure du chien après avoir été libérées sous forme de fines particules de poudre ou de gaz (spray). 

Les pipettes anti-puce chien s’applique sous la nuque du canin, à la base du cou. Le sébum transporte ensuite les substances actives pour irriguer l’étendue de la peau.

Appliquée au moins 2 jours après le shampoing anti-puce chien, la pipette donne de meilleurs résultats. En vue d’une action complète, associez-la avec un traitement de vermifuge. 

5. Les comprimés de lutte contre les parasites

Les comprimés débarrassent l’animal des puces, des tiques et de tout autre insecte nuisible. 

Son usage nécessite l’avis d’un vétérinaire après l’auscultation de l’animal . Évitez autant que possible l’automédication. C’est donc en se référant à l’état de santé de votre chien qu’il proposera le prododuit adéquat.

Par ailleurs, sachez que les comprimés anti-puce chien sont un traitement durable du problème, tout en renforçant le système immunitaire de votre canidé.

6. L’anti-puce naturel pour chien

Recourir à des antiparasitaires naturels est la meilleure solution pour plusieurs raisons : l’absence d’effets secondaires et le côté écologique. Il existe même des médailles naturelles qui protégeraient longtemps les animaux contre les puces. C’est avec des extraits de plantes qu’ont été élaborés les insecticides naturels.

L’huile essentielle de lavadin est également un ingrédient efficace dans la conception d’un anti-puce fait maison. 

7. Les shampoings qui débarassent votre chien des nuisibles

Les shampoings sont appliqués en cas d’invasion de puces. Bien que l’action soit efficace, elle est progressive. Le shampoing anti-puce chien est un traitement complet. Toutefois, vous pouvez l’associer aux pipettes pour une action profonde.

Utilisez le shampoing insectifuge avant de mettre le collier anti-puce. Quant à la périodicité, il est à appliquer tous les 1 à 3 mois. Les intérêts du shampoing anti-puce chien sont l’hygiène de la peau et le parfum du pelage.

8. Les produits d’assainissement de la niche du chien et de votre maison

Le traitement d’une infestation de puces se conjugue avec l’assainissement de la niche et de toute la maison. De cette façon, vous êtes certain de détruire les foyers des parasites.

Un fumigène anti-puce chien pour maison désinfecte tout un logis. N’épargnez aucun coin de la maison.

Garder une hygiène irréprochable de votre animal de compagnie garantit son bien-être. Votre chien adulte a besoin d’un déparasitage tous les trimestres. C’est donc un rituel à faire 4 fois par an.

Certaines personnes pensent que le printemps reste la périodre propice à la lutte contre les puces et les tiques. Faux ! Dès que vous faites le constat d’une infestation, agissez.

Le cycle de vie d’une puce dépend de la chaleur. Il varie de quelques semaines à quelques mois. Œufs, déjections et larves de puces sont toujours en train de traîner dans un coin de la maison, attendant le passage du chien pour s’accrocher.

Même si toute la maison venait à être assainie, n’oubliez jamais que votre chien peut toujours attraper une puce. Vous devez être constamment vigilant.