Panier

SERVICE CLIENT FRANÇAIS  🇫🇷

-15%  MAINTENANT AVEC LE CODE BLACK15

4,8/5 AVIS CLIENTS ★★★★★

Manuel : Se débarrasser des puces du chien

Les puces constituent un véritable fléau tant pour les animaux de compagnie que pour les maîtres. Un traitement tardif risque d’entraîner une invasion incontrôlée de puces à la maison. Or, si vous n’y portez pas attention, un chien peut très vite devenir nid à puces.

Il importe alors non seulement de prévenir l’infestation afin de l’éviter, mais aussi d’en reconnaître les premiers symptômes pour agir rapidement. Si vous ne savez pas comment faire, nous vous indiquerons ci-après les différents gestes et habitudes que vous devez avoir pour endiguer la menace. Nous vous parlerons également des solutions efficaces pour lutter contre ce parasite.

Traitement d'un chien aux longs poils marrons contre les tiques, les puces, les parasites au garrot avec des gouttes en gros plan. L'homme en gants détient un traitement anti puces
Les traitements pour se débarrasser des puces sont nombreux et faciles d’application

Pourquoi mon chien a-t-il des puces ?

Les puces sont des parasites suceurs de sang qui affectionnent tout particulièrement la chaleur, les vibrations et le dioxyde de carbone. Ce sont d’ailleurs toutes les raisons pour lesquelles elles apprécient tant les chiens. Ces derniers leur offrent une cachette idéale pour leur prolifération. Elles y sont au chaud toute l’année et sans manquer de nourriture. Cependant, comment votre chien les attrape-t-il ?

Les puces n’ont pas besoin de conditions exigeantes pour survivre. Elles peuvent très bien se nicher à l’intérieur comme à l’extérieur d’un bâtiment. Il suffit ainsi que votre chien reste quelques minutes près d’un nid pour qu’il en rapporte chez vous.

Ceci dit, certaines races peuvent attirer ces insectes plus que d’autres. Les chiens aux poils courts, par exemple, sont moins susceptibles d’en abriter. Les puces préfèrent les pelages longs dans lesquels elles peuvent se faufiler, se réchauffer et se cacher. Pareillement, les toutous aux oreilles qui pendent attirent plus les puces que ceux qui les ont dressées.

D’autres conditions comme la température du corps ou le régime alimentaire de l’animal peuvent également expliquer l’invasion. Évidemment, les animaux qui ont la peau la plus chaude seront les plus sollicités par les puces.

Comment savoir si mon chien a des puces ?

Afin d’empêcher plus facilement et plus rapidement l’infestation de puces, vous devez identifier le problème le plus tôt possible. Sans cela, les traitements futurs risquent d’être longs et éprouvants. Pour réaliser une détection précoce, voici les quelques points à soulever.

Votre chien se gratte et se mordille la peau

Contrairement à certains insectes tels que les punaises de lit, les puces agissent de jour comme de nuit. Elles peuvent ainsi se nourrir du sang de votre chien en permanence. Les piqûres causées par ces parasites externes engendrent des démangeaisons intenses chez vos animaux de compagnie. Pour cela, ils chercheront par tous les moyens à se soulager.

Un labrador beige adulte qui se mord la peau à cause des puces dans un grand jardin d'herbe verte.
Il est courant que le chien se gratte et se morde pour tenter de se débarrasser des puces

Un chien infesté par des puces se mettra ainsi à se gratter avec intensité et à plusieurs reprises. Il essayera également d’attraper quelques puces en se mâchouillant la peau. À cause de cela, votre toutou pourrait même perdre quelques poils au passage ou avoir des croutes. Tout cela indique un début d’invasion.

Des petits points de rougeur sur la peau de votre chien

Les piqûres de puces laissent des traces rougeâtres sur la peau du chien. Néanmoins, cette irritation n’est pas toujours visible. En effet, certains chiens peuvent être moins susceptibles que d’autres aux effets de la salive de puces. Sur les plus sensibles par contre vous apercevrez des grandes plaques rouges sur leur derme. Bien entendu, pour les repérer, vous devez fouiller un peu dans le pelage de votre compagnon.

Des puces adultes visibles

Si votre chien présente un début d’infestation de puces, il se peut que vous en rencontriez quelques-unes en le caressant ou en le grattant. Une puce adulte est reconnaissable par sa taille semblable à celle d’une mine de crayon, sa couleur noir ou rougeâtre et ses bonds surprenants. Si vous craignez une invasion chez votre animal, vérifiez les zones les plus appréciées par ce parasite, à savoir:

  • La base de la queue
  • L’abdomen
  • L’arrière des oreilles

Différencier les puces des tiques

Les puces et les tiques sont des parasites fréquemment rencontrés sur les animaux tels que le chien et le chat. Pour effectuer le traitement adapté à votre compagnon, vous devez faire la différence entre les deux. Le principal trait qui les distingue c’est leur mode de déplacement. Si les puces se faufilent entre les poils des chiens et des chats, les tiques s’accrochent fermement à la peau de ces derniers. Elles se repèrent ainsi plus facilement. Les tiques ont par ailleurs une couleur rosée proche de celle de la peau du chien.

Invasion de puces: quels dangers pour mon chien ?  

Les puces ne sont pas uniquement nuisibles à cause de leurs piqûres qui entraînent des démangeaisons et des irritations cutanées. Certains chiens peuvent présenter une sévère allergie à la salive de ces parasites. Cette intolérance, également appelée dermatite ou DAPP, cause de l’agitation et de l’inconfort chez l’animal. En plus de se gratter, il se mordille et se frotte de manière excessive contre des objets.

Par ailleurs, les puces peuvent elles-mêmes véhiculer différents types de parasites. Parmi ceux à craindre, on distingue le ténia. Une fois infecté par ce ver solitaire, votre chien se sentira nauséeux et commencera à vomir et à progressivement perdre du poids. À un stade avancé de la maladie, vous pouvez identifier des morceaux de ténia dans sa selle.

À cause de ce risque, il est souvent indispensable de vermifuger votre animal en plus de lui apporter les soins nécessaires contre les puces.

Comment prévenir l’invasion des puces sur un chien ?

Les chiens sont naturellement des aimants à puces. Le simple passage près d’un endroit infesté ou un contact avec un autre chien qui en a attrapé et votre compagnon en rapportera à son tour chez vous. Tout au long de l’année, vous pourriez faire face à différentes vagues d’invasion. Voilà pourquoi il est important de s’en prémunir. Ci-après les solutions antipuces qui vous aideront à cet effet.

Les colliers antipuces

Les colliers antipuces sont des accessoires spéciaux qui diffusent un insecticide ou un répulsif à parasites sur la peau et les poils de l’animal qui le porte. Le produit répandu peut être naturel (de l’huile essentielle) ou chimique (gaz, propoxur).

Ce type d’article écarte les puces, les acariens, les tiques et de tout autre parasite nuisible pendant plusieurs mois. La durée exacte d’efficience du produit dépend de la quantité de substance antipuce qu’il peut contenir. Néanmoins, ces colliers ont leur limite, car dans la plupart des cas, la diffusion n’atteint pas les zones comme la queue ou les pattes arrière de l’animal. De plus, vous ne pourrez pas donner de bain à votre chien pendant la durée du traitement.

Les pipettes

Leur plus grand avantage est leur polyvalence. En plus de protéger les chiens et les chats contre les puces, elles sont également efficaces contre les autres parasites comme les tiques et même les vers intestinaux. En effet, elles agissent aussi en tant que vermifuge. De plus, leur champ d’action recouvre le corps entier de l’animal. Il suffit pour cela de la poser à un point stratégique. Attention toutefois à bien l’accrocher à la peau et non aux poils, sinon le traitement risque de ne pas fonctionner.

Deux mains avec des gants bleus administre la pipette anti puces à un petit chien à poil long marron sur fond blanc.
La pipette reste un moyen fiable de se débarrasser des puces sur un chien

Ceci dit, contrairement aux colliers antipuces qui durent plusieurs mois, la pipette doit être renouvelée tous les 30 jours.

Les antiparasitaires

Il s’agit ici de comprimés à faire avaler à votre chien. Ce traitement contre les puces est à réaliser uniquement sous prescription d’un vétérinaire. Ces cachets sont vendus en différentes catégories. Certains tuent seulement les puces sans protéger d’une nouvelle d’infestation, d’autres éliminent le parasite et préviennent une prochaine invasion pendant un mois. Un dernier type préserve l’animal des puces et des tiques sur une longue durée pouvant atteindre les trois mois.   

L’avantage de cette solution c’est que vous pourrez vous laisser aller à certaines libertés comme faire prendre le bain à votre animal. De plus, vous ne craindrez pas une inefficacité du traitement tant que l’animal a avalé l’intégralité du comprimé.

Mon chien a des puces: que faire ?

Si l’invasion de puces a déjà commencé, vous devez prendre les choses en main rapidement pour éviter leur prolifération. N’oubliez pas que les puces peuvent pondre jusqu’à 50 œufs par jour. Sans traitement adéquat et dans l’immédiat, vous risquez d’être très vite dépassé.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est un traitement naturel contre les puces. Il peut être utilisé en prévention. En plus d’être efficace contre ces parasites, cette solution est aussi bénéfique pour les poils de votre chien. Ce dernier aura le pelage plus lisse et plus brillant.

Pour préparer la potion, mélangez à quantité égale de l’eau et du vinaigre de cidre dans un vaporisateur ou dans une bouteille. Secouez bien et à l’aide d’un gant de toilette, appliquez le liquide sur les poils de votre animal de compagnie. Prenez soin de protéger les yeux, l’intérieur des oreilles et la truffe. Pour éviter l’invasion, vous pouvez aussi vaporiser ce mélange dans l’environnement de votre compagnon (dans sa niche, dans sa couchette ou dans ses endroits préférés de la maison).

Le peigne antipuce

Les puces adultes se repèrent facilement. Le véritable challenge c’est de se débarrasser des œufs et des larves. Pour cette opération, le peigne antipuce reste l’option la plus efficace. Néanmoins, pendant que vous brossez les poils de votre chien, faites attention à ce que les parasites n’aillent pas se nicher ailleurs. Avant de commencer, veillez donc à porter des vêtements qui ne permettront pas aux puces de se cacher.

Ensuite, les puces que vous aurez attrapées doivent être déposées dans un bocal de vinaigre de cidre. Ainsi, elles ne risqueront pas d’infester votre maison.

Pendant que vous cherchez les puces de votre chien, veillez à effectuer plusieurs passages derrière ses oreilles et sur sa queue. N’oubliez également pas ses pattes.

Laver le chien

Pour éliminer les puces, vous devez laver le chien le plus fréquemment possible. Cette action peut être répétée tous les trois à quatre jours si les parasites persistent. Pour la mener à bien, utilisez un shampoing spécial pour animaux. Vous pouvez mélanger à celui-ci du jus de citron pour le rendre plus efficace contre les puces.

Un chien aux poils marrons prenant une douche avec de l'eau et du savon dans la salle de bain. gros chien avec de la mousse sur la tête en gros plan aime dans le bain
Il faudra laver le chien régulièrement jusqu’à se débarrasser de toutes les puces

Préparez un bain tiède pour votre compagnon. Plongez-le dedans et appliquez le shampoing sur tout son corps sans oublier les petits espaces où les puces pourraient se réfugier (oreilles, queues et pattes). Attention à bien protéger les yeux et l’intérieur des oreilles de l’animal. Laissez poser le produit pendant au moins dix minutes avant de le rincer abondamment sous la douche. Séchez ensuite votre chien avec une serviette.

Entretenir la couchette du chien

Si votre chien est infesté de puces, il est très probable que la couchette du chien le soit également. Il s’avère donc inutile de traiter votre animal si vous n’en faites pas de même pour son lieu de vie. Le plus sûr est d’envoyer son couchage dans la machine à laver. Vous pouvez aussi le mettre dans le sèche-linge pour éliminer les œufs et les larves des parasites. Si toutefois, le couchage de votre ami à poils ne supporte pas ce type d’entretien, vous pouvez envisager un nettoyage à la vapeur. Afin d’éviter que les puces reviennent, vaporisez le nid de votre chien avec un répulsif. 

En conclusion, les bonnes pratiques pour éliminer les puces de mon chien

Ne prenez pas l’invasion des puces à la légère. Ces parasites ont un cycle de vie rapide et peuvent passer du poil de votre chien à votre lit. Par ailleurs, ces insectes peuvent rendre votre animal très malade en lui transmettant des vers ou en lui causant des allergies sévères. Il faut donc les éradiquer dès que vous repérez les premiers signes d’invasion : un chien qui se gratte et se mordille souvent, des puces adultes dans son pelage, des rougeurs sur sa peau et sur la vôtre.

Pour éliminer les puces, privilégiez les produits naturels tels que le vinaigre de cidre, le jus de citron, ou encore l’huile essentielle de lavande. Faites prendre un bain fréquemment à votre chien et débusquez les survivants avec un peigne antipuces. Aussi, vous devez traiter votre maison. Il n’est pas à écarter que les puces se soient éparpillées dans votre literie, sur votre canapé, votre tapis ou même votre armoire. Passez l’aspirateur dans tous les recoins de votre logis et nettoyez à la vapeur certains de vos meubles.

Lorsque le pire sera écarté, utilisez des soins de prévention comme les colliers antipuces, les pipettes ou les comprimés antiparasitaires.

Et vous, comment avez-vous débarrassé votre chien de ses puces? Quelle solution vous a paru la plus radicale ? Nous vous invitons en commentaires pour partager avec nous votre expérience.

Livraison gratuite

dès 40€ d'achats*

Livraison internationale

Nous vous livrons partout dans le monde

100 % sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa