Panier

SERVICE CLIENT FRANÇAIS  🇫🇷

-10%  MAINTENANT AVEC LE CODE MAI10

4,8/5 AVIS CLIENTS ★★★★★

Le guide complet du nettoyage des oreilles chez le chien

Les chiens ont régulièrement besoin d’un bon nettoyage des dents et des oreilles. Autrement, ils peuvent attraper une mauvaise haleine ou une otite. Pourtant, beaucoup ont des difficultés à accéder à cette zone, et préfèrent remettre cette tâche aux toiletteurs. Mais les visites chez le professionnel se font rares et vous pourriez économiser beaucoup de temps et d’argent en vous en occupant vous-même.

Voici alors quelques conseils pour garder propres les oreilles de votre boule de poils en permanence et lui éviter inutilement des infections : les bons gestes, les produits à utiliser et ceux à bannir.

Un chien beige qui se fait nettoyer les oreilles à l'aide d'un coton tige blanc
Le coton-tige n’est pas toujours le plus efficace pour bien nettoyer les oreilles du chien

Pourquoi doit-on nettoyer les oreilles des chiens 

La forme des oreilles du chien complique l’évacuation de la cire ou cérumen. Les microbes s’agglutinent donc plus facilement. La purification de ces mini cratères s’avère alors plus épineuse que pour nous les humains.

Mais parmi toutes les races de chiens, celles aux oreilles tombantes se montrent plus sensibles aux infections, car l’air y circule moins bien. Elles demandent un suivi et un nettoyage des oreilles plus fréquent que chez les autres.

L’anatomie de l’oreille du chien

Avant de farfouiller dans cet endroit, il est parfois bon de savoir où l’on met les pieds. Dans l’ignorance, vous pourriez également blesser votre animal sans le vouloir. La majeure partie visible avec les poils constitue le pavillon de l’oreille. Pour les races telles que le berger allemand, le corgi, le husky il se tient droit. Par contre, pour les cockers ou les teckels.

On appelle le trou d’oreille canal auditif. On ne le voit pas, mais il se prolonge jusqu’aux joues du toutou. À l’intérieur de celui-ci se logent les glandes productrices de sébum aussi connu sous la dénomination de cire. Le conduit auriculaire descend à la verticale avant de se poursuivre horizontalement vers le tympan. Le cérumen ne peut alors pas défier les lois de la pesanteur et remonter de lui-même. Il reste donc coincé tout au fond de l’oreille.

Contrairement à cela, notre canal auditif penche vers l’extérieur tandis que les glandes et le tympan se situent plus en hauteur. Les impuretés produites se déversent ainsi naturellement vers le pavillon.

Quand vous introduisez le coton-tige dans votre oreille, vous butez sur une membrane fragile : le tympan. Chez le chien, durant le nettoyage, vous ne devriez en principe pas parvenir jusque-là au risque de le rendre sourd ou de lui faire mal.

Que se passe-t-il si on ne nettoie pas les oreilles du chien ?

Si vous laissez les oreilles du chien sales pendant une longue période, l’animal peut attraper une infection à ce niveau : l’otite. Il se montrera particulièrement sensible au niveau de cet organe. Si vous lui caressez la tête et que vous en rapprochez votre main, il esquivera, grognera, ou pire, vous mordra.

Observez votre ami à quatre pattes. S’il se gratte l’oreille régulièrement alors qu’il n’y a ni puce ni rien, emmenez-le chez votre vétérinaire. Au moment de s’aggraver, l’infection génère une odeur qui pique le nez. Cela indique la présence d’abcès et de complications.

Ce qui vous attend chez le vétérinaire en cas d’otite

Le spécialiste commence par regarder dans l’oreille du chien à l’aide de son otoscope. Il contrôle l’état du tympan et prélèvera des sécrétions pour déterminer l’origine de l’infection selon son avancée. Il recommandera alors le nettoyant d’oreilles adapté contre la bactérie présente.

Une vétérinaire en blouse blanche ausculte les oreilles d'un chien adulte marron avec de la gaze
Le vétérinaire s’assurera que les conduits auditifs du chien de souffrent d’aucune infection (Otite ou autres..)

Il est indispensable de consulter son vétérinaire en cas d’otite chronique, car certains nettoyants d’oreilles et antibiotiques sont moins efficaces sur telles ou telles bactéries. 

Comment amadouer le chien ?

Une lectrice nous a raconté que son chien se laissait gentiment examiner les oreilles quand une puce ou un insecte s’y aventurait. Il va voir naturellement son maître sans qu’il ait besoin de le poursuivre ces fois-là et se montre des plus apaisés les jours de nettoyage des oreilles.

Pour d’autres, c’est moins évident. Nous vous dirons que la seule issue reste les papouilles et une attitude calme et reposée de la part de l’humain. Ayez l’habitude de faire la sieste avec votre toutou, de vous amuser avec lui, de lui caresser le ventre et les oreilles. Si vous ne l’avez jamais fait jusque-là, il risque de trouver cela suspect.

Étalez des jouets sur le sol pour le distraire (une corde, une balle que l’animal mâchouillera ou un doudou) et laissez-lui quelques minutes avant de le toucher. Certains n’hésitent pas à s’installer sur le canapé ou le lit et à inviter leurs chiens sur leurs genoux. Ils gardent quelques croquettes dans la poche pour plus d’efficacité. Pendant que Médor s’affaire, examinez soigneusement ses oreilles et lancez-vous.

Bien examiner l’oreille de son chien régulièrement

Il est plus que crucial que vous apaisiez votre animal de compagnie pendant que vous le contrôlez et désencrassiez ses oreilles. Une race fougueuse comme le husky, s’il est excité et très joueur, peut brutalement faire un geste de la tête qui entraînerait de graves séquelles à son audition. 

Si vous constatez la présence d’une protubérance, des traces de sang, ou une odeur infecte dans la cavité auriculaire de votre toutou, n’insistez pas pour lui nettoyer l’oreille. Mettez-vous plutôt en route pour le cabinet vétérinaire.

Comment s’y prendre ?

Les saletés s’accumulent à deux niveaux dans l’oreille du chien : la cire produite dans le canal externe qui tend à le boucher et les dépôts sur la partie interne du pavillon. Durant le décrassage, en y versant d’abord un produit approprié, vous décollerez le bouchon plus facilement. La boule de poils n’aura alors qu’à secouer la tête pour s’en débarrasser.

Après avoir massé le pavillon interne et juste en dessous de l’oreille, essuyez délicatement l’intérieur avec un disque de coton le temps que la solution miracle fasse effet. Quand le reste des salissures sera expulsé, terminez en changeant de face.

Prévoyez au moins un disque par oreille. Vous préviendrez ainsi les risques d’auto contamination. Si votre animal commence à rougir au niveau de ces dernières ou si elles saignent, qu’il s’impatiente, couine ou même gémit, n’insistez pas. Il est préférable de laisser la suite à un professionnel.

Épiler l’intérieur des oreilles de mon chien ou pas ?

Souvent des touffes de poils traînent jusqu’à l’entrée des oreilles des chiens, vous empêchant de voir clairement ce qui s’y passe. D’un côté, elles sont là pour protéger ces dernières de toute intrusion, de l’autre, elles risquent de vous gêner dans votre nettoyage. Il serait alors bon de les raccourcir avant toute chose. Des maîtres n’hésitent pas à épiler leurs chiens, mais cette opération se déroulerait mieux entre les mains d’un expert comme le toiletteur.

Les produits à rassembler ?

Il existe sur le marché de nombreux nettoyants d’oreilles sous différentes formes. Libre à vous de choisir le plus approprié pour assainir l’organe de l’ouïe de votre toutou.

La poudre de nettoyage des oreilles de chien

La forme de la tête de la bouteille a été conçue pour pénétrer facilement dans le conduit auditif de l’animal. Le récipient d’une dizaine de centimètres tient bien dans une main pendant que l’autre maintiendra la tête du chien immobile. La texture de la poudre est intéressante dans le cas où on ne risque pas d’en mettre accidentellement trop.

La lotion auriculaire

Chez les nourrissons, nous appelons cela sérum physiologique. Du côté du meilleur ami de l’Homme, il s’agit de lotion auriculaire. Cette formule dissout le plus gros du cérumen. Les résidus qui n’ont pas disparu sont expulsés sur le rebord visible de l’oreille. Vous y accédez ainsi sans devoir utiliser d’otoscope.

Respectez la dose indiquée et suivez par un léger massage de l’oreille pour bien faire pénétrer le produit après l’avoir versé. Votre toutou secouera la tête et se débarrassera des saletés en même temps.

Les lingettes nettoyantes et la gaze 

Les lingettes nettoyantes vous facilitent largement le travail. Étant également plus fines, elles permettent de curer les zones les plus étriquées de l’oreille où un disque de coton plus épais ne pourrait accéder. Elles sont déjà humidifiées, donc cela vous fait gagner du temps.

Un chien adulte marron et blanc couché sur une couverture se fait nettoyer les oreilles avec de la gaze
La gaz ou le coton sont les moyens les plus doux de nettoyer les oreilles d’un chien

Des propriétaires ont l’habitude d’utiliser un tissu résistant et hygiénique dans le nettoyage des oreilles de leurs chiens : la gaze ou plus communément la compresse. Contrairement au coton classique, cette dernière ne laisse pas de touffes dans l’oreille. Enroulez une petite bande que vous y passerez ensuite.

Jouets et friandises pour distraire votre chien 

N’oubliez pas les astuces pour tenir votre animal de compagnie occupé durant tout le nettoyage de ses oreilles. Donnez-lui des balles ou des bâtonnets à mâcher, et surtout des croquettes pour le récompenser d’avoir été sage à la fin.

Des ingrédients naturels pour nettoyer les oreilles du chien

L’huile d’amande douce ou d’olive constitue un nettoyant auriculaire naturel et inoffensif sur les canidés. Quelques gouttes suffisent à ramollir les impuretés dans le conduit auditif et sur le pavillon interne. Celles-ci se détacheront alors sans que vous ayez à forcer. Massez avec un disque de coton ou de la gaze délicatement pour bien répandre et retirez les saletés qui en seront chassées.

Si votre ami à quatre pattes produit du cérumen en excès (chez les humains, cela s’apparente aux cheveux gras), évitez d’utiliser de l’huile au risque de faire empirer son cas. Consultez plutôt l’avis de votre vétérinaire.

Le mélange moitié vinaigre de cidre – moitié eau a marché pour quelques maîtres de chiens. Mouillez un disque de coton ou un morceau de tissu doux avec cette préparation et procédez comme d’habitude. Par contre, si votre boule de poils s’est blessée à l’oreille, abstenez-vous. Elle trouverait cela trop douloureux.

Les produits à bannir

Au moment de décrasser les oreilles de votre compagnon, vous devez éviter une poignée de produits qui nuiraient à sa santé. Les voici:

Le coton-tige

Contrairement aux idées reçues, le coton-tige, même si l’on parle du grand modèle, ne convient pas au nettoyage de l’oreille du chien. En l’introduisant dans le canal auditif, vous risquez d’atteindre le tympan et de le perforer, surtout si le toutou fait un mouvement brusque de la tête.

Vous pourriez également repousser la cire et les autres impuretés vers l’intérieur alors qu’elles devraient sortir.

Les produits avec alcool 

Nous déconseillons fortement les produits à base d’alcool et d’autres substances corrosives comme le peroxyde d’hydrogène. Vous risquez d’irriter l’oreille de votre chien en en versant dedans.

Ne pas trop en faire

Nous louons que vous aimiez soigner votre chien, mais trop de propreté tue la propreté. Plus précisément, si vous mettez trop longtemps à nettoyer ses oreilles, celles-ci finissent par rougir et s’irriter. Si vous insistez un peu trop profondément, vous causeriez des dégâts irrémédiables à l’audition de votre ami à quatre pattes.   

Une fois que l’oreille aura retrouvé sa couleur rose sans la moindre tache, remballez. Vous avez rempli votre mission.  

A quelle fréquence nettoyer les oreilles de mon chien ?

Examinez-les avant de passer au nettoyage. Si elles paraissent propres et que le chien ne montre pas de signes inhabituels, espacez vos séances de deux à quatre semaines. Les propriétaires de races à oreilles tombantes devront s’y mettre une fois par semaine.

L’idéal serait de le faire après chaque bain. Mais comme ce dernier se limite maximum à une fois par mois, le nettoyage des oreilles de votre chien ne peut pas suivre ce rythme. Pensez également à y jeter un œil après chaque séance de toilettage de chien et baignades.

Le nettoyage des oreilles du chien, petit résumé 

Les oreilles des chiens de par leur anatomie ont besoin d’être inspectées et récurées entre une à quatre fois par mois. Une pour les races à oreilles tombantes et quatre pour les normaux. Sinon, votre ami à quatre pattes pourrait attraper une infection de l’oreille. Prenez alors une poudre, une lotion ou des lingettes nettoyantes qui n’irritent pas cette zone sensible. Mettez-en une petite quantité dans le conduit auditif, massez à la base de l’oreille, et attendez que la boule de poils secoue la tête. Essuyez ce qui bave.

Écartez les produits contenant de l’alcool et surtout le coton-tige. Habituez votre chien dès son jeune âge à cette hygiène. Si vous l’avez adopté à un âge avancé, familiarisez-le avec cette pratique en l’éduquant et en lui donnant des jouets et des friandises pour le tenir occupé. Dans le moindre doute, parlez-en à votre vétérinaire.

Et pour vous, comment se déroule le nettoyage des oreilles de vos chiens ? Se laissent-ils faire facilement ou vous avez dû user de malice pour les calmer ? Racontez-nous tout en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Livraison gratuite

dès 40€ d'achats*

Livraison internationale

Nous vous livrons partout dans le monde

100 % sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa