Panier

SERVICE CLIENT FRANÇAIS  🇫🇷

-10%  MAINTENANT AVEC LE CODE MAI10

4,8/5 AVIS CLIENTS ★★★★★

Ostéopathe pour chien : pourquoi et où en trouver ?

Conceptualisée aux États-Unis en 1873 par Andrew Taylor Still, l’Ostéopathie est arrivée en Europe en 1917. Faisant le tour du monde, elle s’impose de nos jours comme une thérapie efficace pour traiter un très grand nombre de pathologies. Les ostéopathes, personnes spécialisées dans le domaine de l’ostéopathie, assurent le traitement chez le patient après maintes analyses effectuées.

Le cas du chien par exemple, est assez surprenant d’autant plus qu’on se demande, en quoi cette thérapie est indispensable pour lui. En quoi un ostéopathe est-il important pour un chien ? En cas de besoin urgent, où peut-on en trouver ?

Soulager les douleurs articulaires du chien

Les douleurs articulaires peuvent se révéler graves chez un chien. Les zones qui, en général subissent fréquemment ce mauvais sort sont :

  • les hanches ;
  • les genoux ;
  • les épaules ;
  • les vertèbres ;
  • les coudes.

Ces douleurs sont souvent la cause d’une dégradation du cartilage qui crée une inflammation, autour de l’os et qui gagnent très vite de l’espace. Les premiers signes pour détecter cet état de chose sont multiples.

Premièrement, le chien en question devient timide. Il manque de vivacité dans ses œuvres. Il éprouve de même en second lieu, des raideurs ou des difficultés à se mouvoir. Ce phénomène se remarque chez les chiens avancés en âge.

Pour que le malaise ne devienne pas assez vite grave et même macabre, il faudrait nécessairement recourir à un ostéopathe. Ce dernier avec un traitement adéquat pourra le ramener à un état normal.

Il se chargera de vous prodiguer des conseils à même de tenir le chien hors du danger. Chaque jour, il se chargera de lui procurer les soins par les examens. Ces derniers lui permettront de retrouver sa mobilité physique.

Résoudre les problèmes de boiterie chez le chien

Résoudre les problèmes de boiterie chez le chien

La boiterie est une difficulté du chien à faire des pas en avant. Nous distinguons à cet effet trois types de boiterie. Il s’agit :

  • de la boiterie sévère ;
  • de la boiterie modérée ;
  • de la boiterie aiguë et chronique.

La boiterie modérée advient lorsque le chien a encore la possibilité de poser ses pattes sur le sol de manière lente. On note dans ces gestes, une certaine modification de démarche. Par contre, la boiterie sévère se remarque quand l’animal en question est confronté à une immobilité totale dans ses mouvements. Il n’arrive même pas à poser les pattes sur terre. Le dernier type de boiterie survient brutalement et s’installe de manière progressive.

Ladite maladie est principalement due à de nombreuses raisons. Elle peut survenir après la blessure profonde d’un ou plusieurs coussinets ou encore à cause d’une fracture, d’une entorse ligamentaire ou de la luxation d’une articulation. La boiterie peut également être la conséquence de la présence d’un corps étranger dans le pied du chien.

Pour la traiter d’une façon pérenne et objective, il faudra recourir aux services d’un ostéopathe. Ce dernier, nanti dans le domaine, saura y remédier de façon convenable. Après plusieurs consultations, il vous donnera des recommandations. Il pourrait vous demander de veiller à ce qu’il se repose totalement. Il se chargera aussi de vous prescrire certains médicaments qui soulageront certainement sa souffrance.

En guise d’application, il pourrait même toucher les organes affectés profondément par cette douleur, afin de les calmer avec des produits pharmaceutiques.

Réduire les troubles relatifs à la croissance du chien

Réduire les troubles relatifs à la croissance du chien

En parlant de troubles relatifs à la croissance, nous allons nous focaliser exclusivement sur les chiots. Ces derniers ont une croissance qui se déroule en double phase. Il s’agit de :

  • la phase de croissance rapide ;
  • la phase de croissance lente.

La première concerne généralement les chiots de petites races dont la tranche d’âge est centrée sur quatre mois. La deuxième phase est relative aux chiots de race géante dont le pic d’âge se focalise autour de 7 à 8 mois. Comment interviennent les troubles de la croissance chez eux ?

La croissance du chiot peut subir diverses perturbations liées à de multiples causes. D’abord, elle peut survenir dans le cas où l’alimentation n’est pas adaptée à ses besoins spécifiques ou lorsque la qualité laisse à désirer.

Par ailleurs, cette perturbation peut surgir si l’animal souffre de chondrodystrophie. C’est un trouble d’origine génétique de la formation et de la croissance du cartilage. Certaines races sont prédisposées à ce trouble, c’est le cas notamment du Beagle.

Ce trouble de croissance peut également apparaître si le chiot est atteint d’une pénurie congénitale en hormones de croissance.

Il peut être entraîné par :

  • des troubles cardiaques ;
  • des troubles digestifs ;
  • des affections rénales ;
  • des affections inflammatoires ;
  • des difficultés à déglutir.

Pour trouver une solution durable à ce trouble, il suffit que l’ostéopathe vienne puis détecte la source profonde de ces troubles liés à la croissance après plusieurs examens. Après la consultation, l’ostéopathe pourra grâce aux thérapies de l’ostéopathie redonner l’énergie à l’animal et tout ceci sans même avoir à recourir à l’ingestion de médicaments.

Traiter les troubles du métabolisme en cas d’insuffisance rénale chez le chien

L’insuffisance rénale est une grave maladie au cours de laquelle l’élimination des toxines de filtration des reins est diminuée. À ce moment précis, les reins ne sont pas capables de remplir comme cela se doit leur mission de filtration du sang. Ils ne parviennent pas à régler les équilibres ioniques et la sécrétion de substances utiles pour la bonne portée de l’organisme.

Il existe plusieurs types d’insuffisance rénale :

  • aiguë parenchymateuse ;
  • aiguë post-rénale ;
  • chronique.

Toutes ces insuffisances ont de nombreuses causes. Elles peuvent être causées par le manque de plasma sanguin dans le mécanisme de circulation qui advient après une déshydratation, une hémorragie, un épanchement. Cette indisposition chez le chien peut être aussi la conséquence d’un ralentissement du débit cardiaque relatif à l’arythmie.

Pour finir, cette insuffisance rénale peut encore engendrer une dilatation générale des vaisseaux sanguins dans l’organisme du chien. Elle se manifeste par :

  • une production diminuée de l’urine ;
  • une difficulté à uriner ;
  • une anorexie ou manque d’appétit ;
  • des vomissements ;
  • une faiblesse musculaire ;
  • des crises convulsives ;
  • un trouble de la coagulation.

Afin de pallier ce mal à long terme chez le chien, il faudra faire appel à un service vétérinaire-ostéopathe compétent. Ce dernier avec son potentiel en la matière accorderait au chien une consultation salvatrice.

Après avoir procédé à une échographie, pour cerner l’aspect du rein, il pourrait lui injecter un antibiotique. Il pourrait ajouter à ce traitement, des médicaments antiémétiques pour réduire les vomissements.

Où trouver un ostéopathe

Où trouver un ostéopathe pour chien ?

Pour tous vos soucis, vous pouvez trouver un ostéopathe sur plusieurs sources en ligne. Il s’agit entre autres :

Hormis ces deux organismes, vous pouvez joindre en ligne l’ordre national des vétérinaires-ostéopathes titulaires d’un diplôme pour plus de précisions.

Si vous cherchez un ostéopathe canin ou souhaitez vous renseigner davantage à ce sujet, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire. Nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Livraison gratuite

dès 40€ d'achats*

Livraison internationale

Nous vous livrons partout dans le monde

100 % sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa